Chloé Ste-Marie de passage au Centre de l’Hêtre

Chloé Ste-Marie

Au coeur du silence des montagnes du lac Poulin, nous avons eu l’honneur d’accueillir Chloé Ste-Marie au Centre de l’Hêtre.  

Elle était de passage pour le salon du livre et un spectacle au Palais Montcalm de Québec pour présenter son dernier album et recueil de poésie:  À la croisée des silences

Que de belles discussions et échanges sur l’importance du cercle dans nos existences et la mise en place de mode de vie en harmonie avec la nature.

Une femme de coeur et de talent avec une belle vision à partager . 

Je vous partage le poème d’ouverture de son album qui m’a inspiré:

Nous ne pouvons plus reculer

Nous ne pouvons plus reculer.
La vie nous tient jusqu’au silence.
Le périple commence toujours par l’abîme.

Par la révélation du vide,
la chute entière dans la solitude.

C’est à cette vitesse ténébreuse
que nous consumons les désirs.

Que nous trouvons l’espace
qui a la vastitude lumineuse
de la démesure parfaite.

Là seulement les morts
nous aideront à naître.

Enfin nous serons coupés des divagations,
des miroirs,
des échéances suffocantes.

Fernand Ouellette, Les heures.  Édition de l’Hexagone, 1988

Comments are closed.