Méditer en action; le mouvement pleine conscience

Méditer en action

Malgré ce qu’on en pense, on est toujours en action quand on médite, n’est-ce-pas?! Comme la respiration est un élément central à la méditation, elle nous garde bel et bien en action, même « assis à rien faire »!

Pensez-vous qu’il faut rester immobile les yeux fermés pour méditer? C’est effectivement possible de le faire ainsi, dans une posture plus traditionnelle disons, mais il y a aussi plein d’autres façons d’adopter un état méditatif.

Comme je le fais régulièrement en me préparant à la rédaction d’un billet, j’ai ouvert mon dictionnaire pour lire la définition du mot abordé, en l’occurrence ici, méditation. J’ai été surprise d’y lire ce que N’EST PAS la méditation selon ma compréhension et ma pratique personnelle:

– soumettre à une longue et profonde réflexion;
– réflexion qui approfondit longuement un sujet.

J’ai effectivement appris dans ma pratique yogique que la méditation consiste à ne pas s’accrocher à nos pensées. Bien qu’il soit impossible de les arrêter, la méditation nous entraîne à ne pas porter toute notre attention à nos pensées.

Comme nos pensées ne sont pas la réalité, méditer nous encourage à rester dans le moment présent et à développer notre capacité à retrouver le calme de l’esprit, au besoin, et le plus souvent possible de préférence 😉

Alors, en relisant la définition proposée par mon dictionnaire, je me suis dit que la méditation pourrait nous permettre d’approfondir longuement le sujet de la présence.

J’ai évidemment recherché d’autres définitions et j’ai bien aimé lire celles proposées par Petit BamBou, une plateforme web française qui propose de s’initier à la méditation à l’aide de capsules audio et de petites histoires.

«L’attention est le muscle du cerveau. La méditation est en fait une forme de gym du cerveau : c’est l’entraînement de votre attention pour ramener, à la demande, votre esprit vers un état de calme et de clarté. 

Cela vous permet en particulier d’utiliser cette lucidité et clarté d’esprit pour être intensément présent et pour avoir une meilleure connaissance et une meilleure maîtrise de vous-même. 

Enfin avec la pratique, vous pourrez créer des habitudes mentales pour élargir votre conscience sociale, vers plus d’écoute, d’altruisme, de bienveillance et de bien-être dans l’instant présent. »[1]

Ça semble merveilleux, mais sachez que ce n’est pas pour tout le monde et que ce n’est certainement pas le seul moyen d’atteindre le calme de l’esprit. Et si votre état psychologique est instable, consulter un professionnel demeure la chose à faire.

Plusieurs études scientifiques abondamment citées dans la littérature « ont montré que la pratique de la pleine conscience permet de diminuer le stress, l’anxiété et la tension artérielle, d’améliorer l’humeur, la capacité de concentration et le sommeil, de réguler les émotions, de fortifier le système immunitaire et de réduire la douleur.»[2]

J’avais donc envie de vous proposer ici quelques façons de calmer votre mental par la pleine conscience tout en demeurant dans le mouvement.

Danse consciente

Si vous pratiquez le yoga, vous entendez certainement souvent parler de l’union entre le corps et l’esprit. Cette union est centrale à toutes les pratiques du mouvement en pleine conscience. Elle permet justement de s’ancrer dans le moment présent, de se rappeler que les pensées ne sont pas la réalité, mais aussi de créer avec son corps ce que l’on souhaite intégrer dans son esprit : liberté, confiance, lâcher prise, joie, vitalité, etc.

Comment pratiquer la danse en pleine conscience?

Dans votre salon, sur votre musique préférée, laissez-vous aller, lâcher votre fou, c’est déjà super! Mais vous pouvez certainement approfondir l’expérience avec des professionnels de cette pratique. Voici quelques pratiques et liens qui pourraient vous intéresser. Sachez qu’au Centre de l’Hêtre, nous avons la chance d’avoir l’unique guide certifiée de Journey Dance (en photo, Marie-Noëlle Dolbec, copropriétaire du Centre).

Hêtre Danse
Journey Dance (anglais seulement)
Biodanza
Danse extatique
Shakti Dance
Yoga Trance

Chant

Chant chorale, chant de mantras, chant prénatal, nombreuses sont les formes de chant qui proclament des bienfaits multiples sur leurs adeptes : réduction du stress, sentiment de bien-être, confiance, etc. Quel est le lien avec la pleine conscience? C’est certainement la respiration, une clé importante quand on chante! Le fait de chanter active le diaphragme, une action reconnue scientifiquement pour réduire le stress. Du point de vue de la pleine conscience, la respiration agit comme un ancrage pour nous ramener ou nous garder dans le moment présent, dans notre corps et non accroché à non pensées.

Voici quelques liens pour vous guider vers une pratique assistée du chant :

Répertoire des ensembles chorales
Projet 108 (co-création d’un concert de chant du mantra Om et de bols tibétains)

Activités créatives

Les librairies, papeteries et magasins grandes surfaces débordent de livres de coloriage de type mandala, souvent appelé « coloriage zen ». Avez-vous testé cette pratique? Elle est reconnue pour favoriser la détente, relâcher le stress, calmer le mental, etc. Il en a va de même pour plusieurs activités créatives telles le scrapbooking, le journal créatif, le tricot, le dessin et la peinture.

Vous pouvez aussi atteindre un état méditatif en vous adonnant à la photographie, je pense surtout à la photographie en nature. L’objectif de l’appareil vous garde dans l’instant présent afin de capter le plus beau, le plus vrai ou l’insolite qui se trouve juste là, devant vous.

Si vous n’avez pas ou plus l’habitude de vous laisser aller à votre créativité, vos petites voix intérieures tenteront certainement de vous décourager : je ne suis pas créatif, je ne suis pas bon, c’est pour les enfants, etc. La pleine conscience viendra vous aider à faire taire ces voix inutiles qui, ont se rappelle, ne sont pas la réalité! Un geste à la fois, une respiration à la fois, sans jugement!

Marche consciente

Bien qu’idéalement la marche en pleine conscience se pratique en nature, en silence, lentement, sans destination obligatoire, vous pouvez la pratiquer à tout moment lorsque vous marchez pour vous rendre quelque part. C’est une bonne façon de pratiquer à porter votre attention sur votre corps et l’instant présent.

Comment est le sol sur lequel je pose mes pieds?
Quelles sensations physiques je ressens?
Est-ce que mon rythme cardiaque et ma respiration accélèrent?
Est-ce que je capte des odeurs?
Quels sont les bruits que j’entends?

En vous appliquant à réellement sentir votre corps en marche, à l’aide de tous vos sens, en relation directe avec votre environnement, vous marchez en pleine conscience et vous calmez très certainement le flot incessant de vos pensées, qui, on doit se le dire, sont souvent envahissantes!

Pour connaître les sentiers de marche les plus près de chez vous :
http://baliseqc.ca/3S/

Laquelle de ces activités de pleine conscience êtes-vous tenté d’essayer prochainement? Quelle est votre façon préférée de méditer?


[1] Source : https://petitbambou.uservoice.com/knowledgebase/articles/429207-qu-est-ce-que-la-m%C3%A9ditation

[2] Source : http://www.coupdepouce.com/vie-perso/psychologie/article/la-pleine-conscience-c-est-quoi

Comments are closed.
fr_CAFR
en_USEN fr_CAFR